• Neuf
le monde libertaire du mois
  • le monde libertaire du mois

MONDE LIBERTAIRE juillet-aout 2020 n°1819

4,00 €
TTC livraison sous 3-4 jours

LE Monde libertaire N°1819

JUILLET - AOUT 2020

Sortie le 02/09/2020

Quantité

En achetant ce produit, vous pouvez collecter 4 points de fidélité. Votre panier sera total 4 points qui peut être converti en un bon de 0,20 €.


ÉDITO DU ML N°1819,

« Ils ont un drapeau noir en berne sur l’espoir… ». Nous ne donnerons pas dans le monochrome, n’en déplaise à Soulage. Nous avons voulu un numéro d’été riche en lumière, en couleurs. Alors ce dossier consacré à l’art dans l’anarchie, à l’anarchie dans l’art, à l’art narchie… Pour vous accueillir, Paul Signac et sa toile « Au temps d’harmonie : l'âge d'or n'est pas dans le passé, il est dans l'avenir. ». Son histoire ? Fin du XIXe siècle, de nombreux artistes partagent les idées anarchistes. Paul Signac, en réponses aux attentats, décide de peindre une toile où seraient représentés les idéaux anarchistes. Et ce sera une toile de 4m par 3. L’art, comme l’anarchie, se nourrit de patience, commencée en 1893, elle ne sera achevée qu’en 1895. Dans le même temps, Signac propose à son ami le peintre Henri-Edmond Cross de réaliser une toile sur le même thème. Et ce sera « L’air du soir » (1893-1894). Entre le premier coup de pinceau de Signac et la fin de sa toile, le 25 juin 1894, à Lyon Sadi Carnot est assassiné. Viendra la 3e loi scélérate, loi du 28 juillet 1894, qui interdira toute propagande anarchiste. Le tableau de Signac devait initialement s’intituler Au temps d’anarchie…