BERURIER NOIR Concerto pour détraqués LP VINYLE 1995
  • BERURIER NOIR Concerto pour détraqués LP VINYLE 1995
  • BERURIER NOIR Concerto pour détraqués LP VINYLE 1995
  • BERURIER NOIR Concerto pour détraqués LP VINYLE 1995

BERURIER NOIR Concerto pour détraqués LP VINYLE 1995

16,00 €
TTC livraison sous 3-4 jours

Format LP : Vinyle noir 11 titres + pochette intérieure imprimée avec bio, extraits de fanzines, dessins et photos d'époque (2012). Mastering : Spirou / LunaRossa (2007)
Année de réédition : 2013 - 2017 (nouvelle gravure par Mathieu Berthet)
Pressage original : 1995 - Bondage Records
Artwork : Zeeman (photo) + Laul (fresque)

Quantité

En achetant ce produit, vous pouvez collecter 16 points de fidélité. Votre panier sera total 16 points qui peut être converti en un bon de 0,80 €.


Notes : Enregistré et mixé au studio WW (Quai de la Gare, Paris) par Patrick Woindrich en février-mars 1985.

Trackliste :
A1- Petit Agité !
A2- Vivre Libre Ou Mourir
A3- Conte Cruel De La Jeunesse
A4- Le Renard
A5-  Les Rebelles
B1- Porcherie !
B2- Commando Pernod
B3- Les Éléphants
B4- Fils De...
B5- Hélène Et (Le) Sang
B6- Il Tua Son Petit Frère

Oubliés les rythmes dépressifs et le no futur de « Macadam Massacre », on se jette ici dans une cadence frénétique, une ribambelle d’hymnes à l’insoumission et à la liberté, fustigeant tour à tour la paranoïa sécuritaire, les camisoles chimiques, le viol ou l’extrême-droite. Un récital à trois accords renforcé par une armada de choristes qui parvient à retranscrire l’aspect festif et chahuteur des concerts. Bérurier Noir en profite pour affiner son imagerie unique avec une fresque magistrale de Laul, faisant de ce disque une véritable piste aux étoiles où s’entrechoquent énergie grimaçante et rébellion clownesque !

« Onze morceaux balancés comme autant de tableaux vitriolés d’une société passée au crible par une jeunesse qui n’en peut plus de subir. Ni les beaufs qui leur tirent dessus, ni les porcs qui hurlent au racisme, ni la psychiatrie reine de la lobotomie aveugle et aliénante, ni la politique des politichiens, ni les tontons violeurs, ni toutes les autres saloperies que lui réserve l’avenir. Cette jeunesse voudrait enfin pouvoir marcher libre dans la rue et laisser éclater sa rage de vivre. »

Erwan Marcil - Conte cruel de la Jeunesse (1997)

AZMLP03